LE GOUVERNEMENT FIXE LE PRIX DU GAZ AU PORTUGAL

gaz au Portugal

Depuis le début du confinement, nous avons constaté que certains profitaient de cette situation pour augmenter leur marge, jusqu’à augmenter le prix du gaz au Portugal.

Au début les pharmacies ont commencé à vendre le gel à un prix totalement démesuré que nous considérons même être du vole, il y a tellement eu des abus que l’ASAE à du intervenir et verbalisé des dizaines de pharmacies.

Après cet épisode, ce sont les grandes surfaces qui profitent de cette situation inédite pour augmenter le prix des produits de première nécessité, personnellement nous trouvons ce comportement honteux, surtout quand de nombreux citoyens ne perçoivent plus de revenu depuis le début du confinement. Il semblerait que le gouvernement portugais en est marre lui aussi et commence à taper du poing.

Le gouvernement fixe le prix des bouteilles de gaz au Portugal

Le gouvernement a décidé de réguler le marché des bouteilles de gaz au Portugal après avoir constaté une augmentation de la marge des opérateurs, malgré la baisse du prix de la matière première.

Le gouvernement a donc décidé de procéder à la fixation administrative et exceptionnelle du prix maximum du gaz de pétrole liquéfié (GPL), dit gaz en bouteille. Cette décision d’action préventive se justifie au vu de l’augmentation de la marge de commercialisation pratiquée par les commerçants, en contrat cyclique avec l’évolution des prix des dérivés sur les marchés internationaux, précise un communiqué du ministère de l’Environnement et de l’Action pour le climat.

L’ordonnance fixant le régime exceptionnel et temporaire établit la fixation de prix maximaux pour le gaz au Portugal (bouteille), a des tarifs standardpendant la période de l’état d’urgence.

Les prix du gaz au Portugal imposé par le gouvernement

  • 22 euros pour la bouteille de 13kg de GPL Butane (type T3) -1 692 € / kg;
  • 22,24 euros pour la bouteille de 11kg de GPL Propane (type T3) – 2.022 € / kg;
  • 81,05 euros pour la bouteille de 45kg de GPL Propane (typologie T5) – 1,801 € / kg.

L’initiative fait suite à la baisse historique du prix du pétrole, avec un impact sur les carburants routiers, mais qui ne se reflétera pas dans la vente de bouteilles de gaz. L’écart entre la dévaluation de la matière première et le prix du gaz avait déjà été dénoncé par l’association de protection des consommateurs Deco.

Étiquettes: