Costa invite les jeunes à revenir au Portugal

revenir au portugal

António Costa lors d’un déplacement à Vila Real dans le cadre des élections des mairies qui auront lieu le mois prochain. À inviter les jeunes à revenir au Portugal soulignant qu’ils « sont les bienvenus » et qu’ils auront « plus de soutien » s’ils retournent dans les terres au Portugal.

Costa invite les jeunes à revenir au Portugal

« Maintenant que nous tournons la page de la pandémie, maintenant que nous avons commencé à avancer vers la normalité et grâce à la vaccination, la pandémie semble être sous contrôle et maintenant que la circulation à l’échelle mondiale commence à reprendre, il est temps de dire aux jeunes qui sont partis de revenir parce qu’ils sont les bienvenus », a déclaré le Premier ministre.

António Costa a également ajouté que si les jeunes « retournent dans les régions intérieures, ils auront plus de soutien », dans le cadre du programa Regressar, car c’est sur ce territoire que « l’effort démographique est le plus nécessaire ».

« Nous élargirons, approfondirons et améliorerons le programa Regressar en soutenant tous ceux qui ont dû partir, en particulier ces dernières années, et qui veulent maintenant revenir », a-t-il souligné.

Dans son discours dans la capitale du district, Costa a renforcé le message qu’il a répété lors de cette tournée de l’intérieur du pays, qui a commencé à Bragança et se termine dimanche à Guarda, sur le défi démographique et le rôle de ce territoire dans la nouvelle centralisé péninsulaire.

« Si ce défi de démographie est un défi général pour l’ensemble du pays, il est évidemment plus intense dans les zones à faible densité et dans les territoires de l’intérieur et des régions frontalières et, par conséquent, l’effort ici doit être un effort plus accru et cet effort implique, tout d’abord, que nous atteignions cet objectif que nous avons défini en 2015 et qui est de transformer les régions frontalières en nouvelles centralités dans l’espace ibérique », a-t-il souligné.

En ce sens, il a rappelé que, pour la première fois, après quatre décennies de participation conjointe à l’Union européenne, le Portugal et l’Espagne « se présenteront à Bruxelles un programme commun pour le développement de toute la région frontalière » entre les deux pays.

António Costa a également déclaré qu’il est nécessaire de continuer à attirer les entreprises à l’intérieur, « créant les conditions pour rendre le CRI plus attrayant dans ces régions, pour poursuivre l’effort de réduction des péages dans ces territoires » et a souligné que le plan de relance et de résilience (PRR) « prévoit exclusivement aux régions intérieures un investissement important dans les domaines de l’implantation des entreprises ».

Enfin, il a également rappelé qu’environ 3 000 emplois « hautement qualifiés » ont été créés, sur les 3 800 initialement prévus dans le programme et a souligné que ce plan est renforcé pour créer 20 000 autres emplois hautement qualifiés dans l’intérieur d’ici 2023.