le marché immobilier au portugal

Le marché immobilier au Portugal attire toujours autant les Français

Le marché immobilier au Portugal ne s’essouffle toujours pas. Devenu en quelques années le nouvel eldorado européen des investisseurs, le Portugal continue d’attirer toujours plus d’étrangers.

Depuis 2013, l’immobilier résidentiel s’est ainsi refait une santé, après 8 années de forte dépréciations lié à la crise des subprimes. Le Portugal est passé d’une économie très locale, avec peu de tourisme et une faible présence sur la scène internationale, à une situation attractive pour les étrangers.

Selon l’Apemip, l’association portugaise des professionnels du secteur immobilier, 20% des transactions immobilières ont été réalisées par des acquéreurs étrangers, en 2018. A Lisbonne, le poids de ces investissements atteint les 28% de la valeur totale des ventes.

Les français sont les 1er investisseurs

A ce jour 50.000 résidents français (dont 16.611 nouveaux inscrits au registre consulaire de l’Ambassade de France en 2018) sont installée au Portugal, il continuent d’être les plus gros investisseurs, avec près de 27% des transactions réalisées par des étrangers, devant les Brésiliens et les Chinois.

abonnement vivre au Portugal Consulting

Ces investissements étrangères s’expliquent notamment par la mise en place dès 2009 du statut de résident non habituel, afin d’attirer les investisseurs, retraités comme actifs.

Le marché à augmenté de 10% en 2019

Cet afflux d’investisseurs étrangers a fini par avoir un impact sur le marché immobilier. Le tourisme, via les taxes de séjour, a contribué à la réhabilitation des centres-villes historiques comme celui de Porto. Les projets de promotion immobilières se sont multipliés. D’après INE, les prix de l’immobilier résidentiel ont ainsi progressé de 10,3% en 2019. A titre de comparaison entre 2008 et 2013 le marché avait chuté d’environs 20%.

Aujourd’hui, le marché immobilier au Portugal à retrouvé sa juste valeur et le marché peut être considéré comme stable. Pour preuve, le nombre de transactions, qui était déjà en hausse ces dernières années, a de nouveau progressé de nouveau de 16,6% sur un an, en 2018. Sur l’année écoulée, 178.691 biens ont été vendus et pour 80% d’entre eux en moins de 6 mois. Une embellie qui concerne d’ailleurs toutes le Portugal.

Vous pouvez encore faire de bonne affaire

La demande au premier trimestre 2019 sur le marché immobilier au Portugal est toujours aussi forte et l’offre est malheureusement pas suffisante pour y répondre. Résultat : les prix devraient encore augmenter cette année encore. Le marché immobilier résidentiel portugais présente toujours de belles opportunités. Si certaines zones n’offrent effectivement plus les mêmes perspectives de plus-values (Porto et Lisbonne), d’autres sont encore en devenir. Les périphéries sont devenus le nouveau terrain de jeu des investisseurs local et étranger.