Le remboursement de l’IRS plus rapide en 2021

remboursement de l'IRS

Le secrétaire d’État aux Affaires fiscales, António Mendonça Mendes, a déclaré, dans un entretien avec Lusa, qu’il est « prévu » que les remboursements de l’IRS commenceront à être traités plus tôt cette année.

Le remboursement de l’IRS plus rapide en 2021

L’année dernière, les premiers remboursements ont été traités le 21 avril, soit 21 jours après le début de la campagne de soumission de la déclaration annuelle IRS, une période plus longue que celle enregistrée les années précédentes, mais que Mendonça Mendes considère avoir reflété la vitesse «adéquate pour le moment», c’est-à-dire le fait que le pays était alors confronté à son premier confinement général.

Cette année, il reconnaît que le contexte est « similaire » à celui de l’année dernière, mais selon lui il y a une grosse différence. Une expérience accumulée qui en 2020 n’existait pas, notamment en ce qui concerne le fait qu’une partie importante des salariés de l’administration fiscale (AT) s’acquittent de leurs fonctions de télétravail en raison des restrictions imposées par la nécessité de contenir la pandémie de covid-19.

L’année dernière, alors que les derniers temps de préparation de la campagne IRS coïncidait exactement avec le début du confinement, il était normal que nous soyons plus prudents dans la manière dont nous devions procéder aux liquidations d’IRS, a déclaré le responsable du gouvernement. Rappelant qu’il en résulte pas uniquement des remboursements, mais aussi des paiements ou des annulations de factures. Malgré les conditions, l’autorité tributaire a réussi à faire les liquidations bien avant la date limite légale (la loi fixe au 31 août).

Étant donné que le remboursement de l’IRS est le résultat de la somme des retenues à la source et des déductions de la perception des contribuables, António Mendonça Mendes a souligné que le gouvernement a cherché, ces dernières années, à refléter les décisions politiques dans les tableaux de rétention.

L’objectif est que la retenue à la source soit de plus en plus proche de ce qui est dû et que les remboursements surviennent plus qu’ils ne le sont ou les avantages ou déductions fiscales municipales et ne résultent pas correctement d’un excédent de rétention qui peut exister.

Compte tenu de l’exactitude des tables de retenue à la source en 2020, le montant moyen de remboursement pourrait donc être inférieur cette année.

Lancé avec le Budget de l’État pour 2020 (OE2020), l’IRS Jeunesse sera reflété pour la première fois dans la déclaration de revenus annuelle (IRS) qui sera soumise cette année et dont la date limite pour ce faire commence ce jeudi 1er avril et se termine le 30 juin.