L’état étudie l’ajustement du payement de l’IRC

IRC

Le ministre de l’Économie a révélé en début de semaine que le gouvernement proposera un changement dans le calcul du paiement au titre de l’IRC afin de s’adapter aux circonstances de la pandémie. Le gouvernement étudie la possibilité d’ajuster le calcul du paiement de l’acompte de l’IRC de cette année en raison de la crise pandémique, en raison de la forte baisse de chiffre d’affaires que les entreprises rencontrent.

L’état étudie l’ajustement de l’IRC au titre de cette année

Lors d’une audition ce mardi devant la commission parlementaire de l’économie, de l’innovation, des travaux publics et du logement, Pedro Siza Vieira a déclaré:

« qu’il est évident pour tous les observateurs que le bénéfice imposable des entreprises en 2020 sera sensiblement inférieur, en moyenne, à celui de 2019 ».

Étant donné que le paiement au titre de l’IRC, qui est une avance sur l’impôt sur des sociétés, celui-ci est calculé sur la base des bénéfices de l’année précédente, cette année, il devra y avoir un ajustement dans le calcul.

Toujours selon le ministre de l’Économie, pour les entreprises qui ont une réduction évidente de leur chiffre d’affaires, il est nécessaire d’ajuster la valeur du paiement à l’acompte aux circonstances de cette année. Ainsi, le ministre de l’Économie garantit que le gouvernement proposera un amendement à l’Assemblée de la République dans le cadre du budget supplémentaire.

On ne sait pas encore ce qui sera proposé au Parlement. La semaine dernière, après la rencontre avec le Premier ministre, la PEV a révélé qu’il y avait une ouverture de la part du gouvernement pour suspendre le paiement de l’IRC. Un jour plus tard, le Jornal de Negócios a annoncé que l’exécutif s’apprêtait à suspendre le paiement de l’acompte, ce qui allégerait la trésorerie des entreprises.

Pour l’instant, seule la période du premier versement du compte IRC a été prolongée du 31 juillet au 31 août.

Étiquettes: