Plus que toute autre capitale en Europe, c’est probablement le spot le plus prisé des Français. Située à seulement 2 heures de vol de Paris, Lisbonne absorbe depuis deux ans des flux continus de nos compatriotes en quête d’une nouvelle vie ou de placements juteux. Sur les 25.000 Français – retraités, expatriés, investisseurs – qui ont acheté au Portugal entre 2013 et 2016, une écrasante majorité a jeté son dévolu sur les appartements lisboètes.

Il faut dire que la capitale portugaise – que beaucoup de locaux osent déjà comparer sans rougir à un nouveau Barcelone – est en pleine effervescence. Passons sur le fait que le soleil y est présent quasiment toute l’année. La ville arbore surtout un tout nouveau visage depuis quelques années. Jadis totalement délabré, son centre-historique est en totale réhabilitation depuis la levée en 2013 d’une loi qui avait gelé les loyers durant des décennies… contraignant les propriétaires à abandonner l’entretien de leurs immeubles.

En accord avec la municipalité, des promoteurs travaillent désormais à reprendre des pans entiers de la ville. Il suffit d’arpenter les rues de Baixia ou de Lapa pour constater l’ampleur des chantiers entrepris. Et ce ne qu’un début : aux dires du promoteur local Stone, qui avec le commercialisateur Athena Advisers, s’est spécialisé dans la rénovation d’appartements haut de gamme, 4.000 à 5.000 immeubles restent encore à rénover au cœur de Lisbonne.

Pour les Français, qui rappelons-le peuvent profiter depuis 2013 de formidables cadeaux fiscaux offerts par le gouvernement portugais , les opportunités d’investissement sont donc légion. D’autant que, malgré leur remontée depuis deux ans, les prix restent attractifs dans l’hyper-centre : comptez en moyenne 3.500 euros le mètre carré pour de l’ancien non réhabilité et entre 4.500 et 7.500 euros pour de l’ancien rénové selon les quartiers.

Source