travail au portugal

Code du travail au Portugal, ce qui change au 1e octobre 2019

La réforme d’une partie du code du travail au Portugal aura un impact direct sur le marché du travail. Aussi bien pour les entreprises que pour les salariés. 

Cette nouvelle loi, promulguée au journal officiel par le Président de la République il y a deux semaines plus exactement le mercredi 4 septembre 2019. Elle rentrera en vigueur le 1er octobre 2019.  

Il est important de savoir que ses modifications législatives ont rencontré un véritable consensus de gauche, elles ont été approuvées au Parlement uniquement avec le vote du PS.

La période d’essai est doublé

Pour les chômeurs de longue durée et les jeunes qui sont à la recherche leur premier emploi, dans ces deux cas la période d’essai est prolongée de 90 à 180 jours. Il est important de savoir que cette mesure figurait dans la proposition initiale du gouvernement, qui est resté dans le texte final.

Durée maximale des contrats à durée déterminée

Avec la promulgation de cette nouvelle loi, la durée maximale des contrats à durée déterminée qui à ce jour sont de 3 ans est réduite à 2 ans. Pour les contrats à durée indéterminée incertains (une particularité portugaise), ils passent de six ans actuellement à un maximum de quatre ans.

Limitation du renouvellement des contrats

La loi limite déjà le renouvèlement des contrats à durée déterminée à un maximum de trois contrats, avec la mise en place de la nouvelle loi le renouvèlement des contrats ne pourra peut pas exercer la durée de la période initiale du contrat.

Restriction sur le travail temporaire

Le Code du travail prévoit une limite de renouvèlement des contrats de travail temporaires pouvant aller jusqu’à six fois. Cependant cette règle peut être suspendue dans les circonstances suivantes:

  • maladie,
  • d’accident,
  • congé parental
  • autres situations similaires.