Le Portugal n’a pas d’argent pour payer les aides aux entreprises

le Portugal n'a pas d'argent

Le Portugal, qui est placé en confinement depuis environ 7 jours pour une durée minimum de 1 mois. Lors de l’annonce par le gouvernement de la mise en place du confinement, le ministre de l’Économie à annoncé que différentes mesures étaient mises en place pour soutenir les entreprises qui devait fermé suite au confinement sauf que les caisses de l’état son vide.

Le Portugal n’a pas d’argent pour payer les aides aux entreprises

La Confédération portugaise des entreprises (CIP) a fait valoir ce jeudi dernier que le pays n’a pas la capacité financière d’indemniser les entreprises pour les pertes engendrées par le confinement.

Rafael Campos Pereira, vice-président du CIP, admet que face à la situation actuelle de la pandémie, des mesures sont nécessaires pour réduire le risque de contagion. En ce sens, le CIP préconise l’adoption d’un confinement « plus rationnel » et non « extrêmes », ainsi que l’augmentation du dépistage, de la vaccination et de l’isolement des cas positifs.

Toujours selon Rafael Campos Pereira, il est difficile de croire que les transports en commun ne soient pas à l’origine des 87% des contagions dont on ne sait pas d’où elles viennent ». Le CIP a également noté que, depuis avril ils ont proposé l’adoption de mesures de capitalisation des entreprises, ainsi que des injections de capitaux, suggestions qui, selon la Confédération, n’ont été prises en compte que ce mois-ci.

À ce titre, le gouvernement a annoncé aujourd’hui la création d’une ligne de crédit dans laquelle 20 % du montant emprunté peut être converti en subventions non remboursables pour les entreprises ». Pour le CIP, les conditions de ces prêts semblent « moins favorables », bien qu’il note qu’on ne sache pas si la conversion des montants en subventions est soumise à des contraintes.