programme regressar

Programme regressar, le gouvernement change les règles

Le gouvernement vient de modifier le programme Regressar afin d’élargir l’univers de cet instrument de politique publique. L’objectif est de faciliter l’accès aux Portugais désirant retourner au pays.

Le programme regressar, qui vise à faire revenir au Portugal, les personnes qui ont quitté le Portugal il y a de cela quelques années en arrière, lors de la crise de 2007, par l’intermédiaire davantage fiscale non négligeable.

Le gouvernement portugais, vient de promulguer quelques amendements. A savoir,

Allégement du programme regressar

Le gouvernement à supprimé le délai de 90 jours dans lequel entre le moment ou le vous signer un contrat de travail et l’entrée en vigueur de celui-ci. De plus, les contrats conclus après l’entrée en vigueur de l’ordonnance doivent être présentés au plus tard 60 jours après le début du contrat de travail.

Le gouvernement a également supprimé l’obligation de fournir, au moment de la demande, un document prouvant le statut d’émigrant délivré par une entité diplomatique ou consulaire portugaise. Désormais, il leur suffit de remettre « d’autres documents prouvant sans équivoque telle ou telle situation ». 

Le Portugal veux faire revenir ses compatriote

Par souci d’équité vis-à-vis des bénéficiaires potentiels de la mesure qui, remplissant toutes les conditions d’éligibilité et du faite qu’ils ne sont pas correctement informés de cette aide au retour et à l’intégration au Portugal, les délais sont supprimés, ce qui renforce le champ d’application de cette loi.

Pour plus d’information, reportez-vous à l’ordonnance publique publiée ce mardi, Diário da República.


Veuillez noter également que le programme regressar fournit une aide financière allant jusqu’à 6 536 euros. Vous pouvez en faire la demande sur le site Web de l’Institut pour l’emploi et la formation professionnelle