Aller au contenu

La Commission européenne révise à la hausse le PIB portugais à 5,5 % en 2022

Lors de la mise à jour des prévisions, la Commission européenne a revu à la hausse la croissance du Portugal, qui passera à 5,5 % en 2022, contre 5,3 % précédemment estimer. Le PIB de la zone euro a été révisé à la baisse.

La Commission européenne révise à la hausse le PIB portugais à 5,5 % en 2022

Après une croissance de 4,9% en 2021, le Portugal se dirige vers une expansion économique de 5,5% cette année, selon les dernières prévisions de la Commission européenne publiées jeudi. Ce chiffre représente une révision à la hausse par rapport aux 5,3 % précédemment prévus par l’exécutif européen. Pour 2023, elle prévoit une croissance du PIB de 2,6 %, contre 2,4 % à l’automne.

Dans ses prévisions pour l’hiver, la Commission européenne indique que la récente vague d’infections Covid-19 survenue au début de l’année, ainsi qu’une “nouvelle baisse” du tourisme international, devrait avoir ralenti l’activité économique pour la ramener à une croissance de 0,5 % en glissement trimestriel au premier trimestre. Il convient toutefois de noter que ces prévisions ne tiennent compte que des données de janvier et qu’il reste encore un mois et demi avant la fin du trimestre.

En supposant que la situation de la pandémie s’améliore, l’exécutif communautaire voit l’économie portugaise s’accélérer au deuxième trimestre, anticipant que c’est à ce moment que le PIB atteindra son niveau pré-pandémique, en termes trimestriels. Pour l’ensemble de l’année, le produit intérieur brut devrait s’accélérer pour atteindre une croissance de 5,5 % en 2022, puis ralentir à 2,6 % en 2023.

PIB portugais
Source : Prévisions d’hiver 2022 de la Commission européenne. Croissance du PIB et contributions.

Dans le cas du Portugal, la Commission européenne considère que ces prévisions comportent encore un certain degré de risque, car il est possible que le tourisme international soit à nouveau affecté par un événement imprévu lié à la pandémie et aux perturbations des voyages.

En ce qui concerne 2021, l’exécutif communautaire affirme que la croissance de 4,9% déjà confirmée par l’Institut national de la statistique (INEse traduit par une récupération d’un peu plus de la moitié de la valeur perdue en 2020 avec la chute de 8,4% du PIB. Les composantes de l’investissement et des exportations de biens ont déjà dépassé les niveaux d’avant la pandémie en 2021, selon la Commission, mais ce n’est pas encore le cas de la consommation privée et surtout des exportations de services (tourisme).

La Commission européenne révise à la baisse la croissance de la zone euro

La révision à la hausse des perspectives pour le Portugal contraste avec la révision à la baisse du PIB de la zone euro. Si à l’automne, l’exécutif communautaire tablait sur 4,3% en 2022, la croissance devrait désormais s’établir à 4%. Toutefois, l’expansion en 2023 a été revue à la hausse, passant de 2,4 % à 2,7 %, selon les nouvelles prévisions hivernales.

Ainsi, tant en 2022 qu’en 2023, les chiffres de la Commission européenne indiquent que le Portugal converge vers la moyenne de la zone euro, car l’économie portugaise devrait croître à un rythme plus élevé, ce qui contraste avec ce qui s’est passé en 2020 et 2021. L’année dernière, l’économie de la zone euro a connu une croissance de 5,3 %, supérieure à celle du Portugal (4,9 %). Et en 2020, l’économie portugaise a connu une baisse plus importante que celle de l’Europe.