déclin démographique au Portugal

LE DÉCLIN DÉMOGRAPHIQUE AU PORTUGAL ENRAYER

Historiquement, le Portugal a toujours été un pays où sa population partait immigrer dans d’autre pays. Depuis la crise de 2007, ce déclin démographique s’est accéléré.

Pour la première fois grâce à l’afflux d’étrangers, notamment des ressortissants de l’Union européenne, les statistiques indiquent une augmentation.

Une immigration en forte hausse

Le Portugal a enregistré un record, selon un rapport établi par le service aux frontières, 480 300 résidents étrangers ont passé leurs valises au Portugal en 2018. Cette augmentation d’environs 13,9 % (la troisième consécutive), est due notamment à l’arrivée de nombreux ressortissants issus des pays de l’Union européenne mes aussi de la mise en place du statut de résident non européen.

Pour la première fois cette augmentation de résidents étrangers permet de maintenir le niveau de population portugais et surtout de répondre aux besoins du marché de l’emploi. Ce sont les dires du ministre portugais de l’Intérieur Eduardo Cabrita lors de la présentation de ce rapport. Le Portugal s’efforce d’attirer des immigrants pour compenser la baisse de la natalité et soutenir l’activité économique.

Il y a quelques jours Antonio Costa déclarait que les associations professionnelles demandaient à ce que soit créer des canaux de migration légale pour le Portugal afin de répondre aux besoins en ressources humaines.

Il faut savoir que le taux de fécondité est parmi les plus bas d’Europe s’établissant à 1,41 enfant par femme en 2018, le Portugal connaît depuis plusieurs années un déclin démographique des plus importants.

La France et Italie sont les nationalités les plus représentative

La France et l’Italie sont parmi les nationalités les plus représentées au Portugal. Il semble confirmer l’impact des facteurs d’attractivité chez les citoyens venus de l’Union Européenne. A savoir la perception du Portugal comme un pays sûr, sans oublier ses avantages fiscaux.

RETRAITE AU PORTUGAL

Le Portugal offre l’exonération d’impôts sur les retraites et les revenus de source étrangère pendant dix ans à partir de l’obtention du permis de résidence. Les Brésiliens constituent la plus importante communauté étrangère au Portugal avec 105.423 citoyens en 2018, soit plus de 20% du nombre total d’étrangers, en hausse de 23,4% par rapport à 2017.

Il faudra voir sur la longévité pour savoir si le déclin démographique au Portugal est sur le point de s’inverser

Une pensée sur “LE DÉCLIN DÉMOGRAPHIQUE AU PORTUGAL”

Les commentaires sont fermés.