Aller au contenu

Les taux d’intérêt hypothécaires vont-ils augmenter au Portugal ?

Les taux d’intérêt ont été négatifs ces dernières années, permettant aux consommateurs au Portugal d’accéder au crédit à moindre coût. Toutefois, la récente hausse de l’inflation dans la zone européenne a ravivé les craintes d’une inflexion des taux d’intérêt, qui ont entamé une trajectoire ascendante au cours des derniers mois et se sont accentués avec le déclenchement du conflit militaire en Europe de l’Est. 

Cinq ans plus tard, l’Euribor a atteint des indices positifs le 12 avril. Les économistes l’avaient prédit depuis longtemps. Il ne restait plus qu’à savoir quand.

Les taux d’intérêt hypothécaires vont-ils augmenter au Portugal ?

Qui décide de la hausse ou de la baisse du taux d’intérêt ?

Lors de chaque réunion mensuelle de la Banque centrale européenne, il peut être décidé de maintenir ou de modifier le taux directeur, que la BCE impose aux banques pour leur prêter de l’argent. Une éventuelle révision de ce taux influence tous les contrats de crédit pratiqués entre les institutions bancaires, qui définissent l’Euribor. 

La dernière révision a eu lieu en septembre 2019, lorsque le taux de dépôt est tombé à -0,5 %. Le taux directeur, quant à lui, a été parqué à 0 % en mars 2016 et est resté inchangé depuis. Cependant, la dynamique du marché et les attentes concernant l’évolution des indicateurs économiques influencent également les taux Euribor fixés par les banques européennes, qui cherchent à anticiper les prochaines étapes de la politique monétaire. Au final, ce sont ces taux qui influencent directement les contrats de crédit à taux variable.

Pourquoi l’inflation a-t-elle augmenté ?

Plusieurs facteurs ont contribué à ce scénario. L’une d’entre elles est l’augmentation du prix du pétrole et de l’énergie en général. Le conflit militaire en Ukraine y a fortement contribué. D’autre part, les politiques monétaires expansionnistes de ces dernières années ont provoqué un excès de liquidités sur le marché, c’était sans compter sur l’apparition d’une pandémie en 2020 et son immense impact sur les chaînes de production et de distribution mondiales. L’inflation a, en fait, augmenté. L’inflation moyenne dans la zone euro a atteint 7,5 % en mars. Au Portugal, le taux d’inflation était de 5,3 %.

Est-il inévitable de corriger la hausse de l’inflation en augmentant les taux d’intérêt ?

C’est la réponse classique aux scénarios d’inflation, mais une variation très importante pourrait avoir des conséquences néfastes dans le contexte économique actuel. L’endettement des pays, ainsi que des familles, se situe à des niveaux très élevés et la reprise économique des entreprises est encore très faible, notamment parce que la pandémie a entraîné de sérieuses contraintes sur l’activité de nombreuses institutions au cours des deux dernières années. 

D’autre part, la hausse de l’inflation, qui a provoqué une augmentation généralisée des prix, ne s’accompagne pas de salaires, ce qui réduit le pouvoir d’achat des consommateurs. Une correction du taux d’intérêt est admissible, mais elle devrait être très légère et à petites doses progressives. Ce mouvement est déjà anticipé sur les marchés financiers, influençant l’Euribor.

L’Euribor va-t-il augmenter ?

Les taux d’intérêt renforcent leur trajectoire ascendante entamée ces derniers mois. Nous admettons qu’une augmentation des taux de référence de la BCE pourrait se produire dans les prochains mois. Actuellement, l’Euribor 12 mois a déjà atteint des valeurs positives, tandis que l’Euribor 6 mois se situe autour de -0,3% et nous considérons qu’une hausse de 0,5 ou 1 point de pourcentage jusqu’à la fin de l’année est plausible.

Les paiements hypothécaires vont-ils augmenter ?

Oui, il nous semble inévitable que cela se produise dans les mois à venir. Voici quelques scénarios pour des consommateurs ayant des contrats hypothécaires avec un écart de 1% et l’Euribor 6 mois.

100 000 euros pour 30 ans

  • Versement courant moyen avec Euribor -0,3% : 308,05 euros
  • Versement moyen avec Euribor à 0% : 321,64 euros
  • Remboursement moyen avec Euribor 1% : 369,62 euros

150 000 $ Durée de 30 ans

  • Versement Euribor moyen actuel -0,3% : 462,07 €.
  • Paiement moyen avec Euribor à 0% : 482,46 €.
  • Versement moyen avec Euribor à 1% : 554,43 €.

200 000 Durée de 30 ans

  • Versement Euribor moyen actuel -0,3% : 616,09 €.
  • Versement moyen avec Euribor à 0% : 643,28 €.
  • Remboursement moyen avec Euribor 1% : 739,24 euros